Le projet pédagogique et éducatif

Les activités du quotidien, l’ouverture vers l’extérieur

L’accueil est modulable selon les différents espaces – temps de la journée.

L’accompagnement est construit sur des temps :

  • de vie familiale : – Repas – Toilette – Détente – Tenue de la maison…
  • d’activités de loisirs : – Jeux – Lecture – Musique – Balades…
  • d’activités fonctionnelles (visant à permettre des apprentissages en lien avec la vie quotidienne)

et

  • d’activités opérationnelles (visant à développer des savoir-faire par le biais d’activités régulières en lien avec la vie professionnelle)

En fonction du projet élaboré avec la personne accueillie et de l’évaluation de ses compétences, de ses besoins, de ses attentes…, les activités liées à l’exploitation peuvent être des temps d’activités d’apprentissage et/ou d’activités maîtrisées :

– Activités autour de l’entretien de l’exploitation agricole et de la maison : espace vert, bricolage, aménagement…

– Activités autour des animaux de l’exploitation : soins, nourriture, production, transformation, ramassage, conditionnement…

– Activités autour des produits de l’exploitation : sensibilisation à l’alimentation, préparation, cuisine, conditionnement, conservation…

  • des temps en lien avec “l’extérieur” en inclusion ou en partenariat : au sein de structures municipales ou associatives (bibliothèque, ludothèque – activités sportives – activités culturelles…) – Partage avec les familles (moments de convivialité et/ou analyse de la pratique)

Objectifs : La journée est rythmée comme une journée “classique”, avec des temps de vie quotidienne et des temps où l’accent est mis sur les aspects opérationnels des activités.

Nota bene : Il n’est pas possible de parler de travail car sa définition, dans la société actuelle, revêt un caractère de rentabilité et d’efficacité qui n’est pas le propos des activités proposées. Il est cependant intéressant de ne pas proposer des activités occupationnelles mais bien de construire, avec les personnes accueillies, un ensemble d’opérations à accomplir pour élaborer quelque chose de concret et de valorisant.

La notion d’activité opérationnelle est, pour la personne accueillie, l’exercice qui lui permet d’acquérir la maîtrise d’une tâche ou d’un ensemble de tâches qui s’inscrit dans l’intérêt collectif de la structure d’accueil.

Les ateliers agricoles

Tous les ateliers de l’exploitation sont adaptés (de façon évolutive) pour que tout ou partie des tâches puissent être réalisées par les personnes accueillies, encadrées par le personnel du lieu.

  • Un atelier de 200 brebis allaitantes, de race Thône et Marthod, permettant une commercialisation d’environ 150 agneaux de boucherie, âgés de 6 à 8 mois.
  • Un atelier de 230 poules pondeuses, produisant chacune en moyenne 200 oeufs par an.
  • Un atelier de 6 lapines et 2 mâles réalisant 3 mises-bas par an, donnant en moyenne 5 lapereaux par mise-bas ; soit un total 90 lapereaux engraissés et vendus par an.
  • Un atelier gestion des pâturages, culture de céréales et de production de foin de luzerne sur 40 ha environ.

Commercialisation prévue des produits animaux :

  • Vente d’agneaux de boucherie, en vente directe, en colis, sous vide.
  • Vente de la viande des brebis de réforme.
  • Vente d’oeufs en boite.
  • Vente de lapin de 6 mois environ.

Les activités proposées sont essentiellement en lien avec les animaux :

  • Soins journaliers aux animaux : alimentation, paillage, …
  • Récoltes quotidiennes des produits animaux : les oeufs, le lait.
  • Mises en contenant des produits animaux.
  • Transformation des produits animaux.

Peuvent s’ajouter à ces ateliers :

  • Des activités en lien avec le jardin à destination familiale.
  • Des travaux d’entretien des espaces verts extérieurs : tonte, …

En fonction de leurs aptitudes et de leurs goûts, les personnes accueillies pourront également être en relation avec d’autres personnes que les encadrants à travers la commercialisation des produits : livraison, point de vente.

Les activités sur la ferme vont permettre aux personnes accueillies :

  • De Bénéficier des possibilités de la médiation animale Les liens qui se créent entre les animaux et les personnes accueillies permettent à ces dernières d’appréhender les activités plus sereinement : Apaisement
  • même s’ils n’en ont pas trop envie au départ : Motivateur
  • Et de proposer des activités valorisantes : Responsabilisation

Mais aussi de permettre des activités +/- physiques régulière et d’offrir une diversité d’activités en fonction des désirs et des capacités des personnes accueillies et en fonction des saisons.